La spiruline, une micro-algue aux vertus et propriétés fabuleuses

Pas moins de 980 études scientifiques se sont intéressées aux propriétés de cette micro-algue. Santé Nutrition vous récapitule tout cela en quelques lignes, a vous ensuite de pousser vos recherches plus en avant à l’aide des liens mentionnés dans cet article. 

La spiruline c’est quoi ?

Nous ne parlerons pas dans cet article que la consommation de ce super aliment remonte à la nuit des temps et que cette algue est considérée comme un complément alimentaire naturel, sain et efficace par beaucoup de personnes.

Cependant ce super aliment est probablement le micro-organisme le plus ancien de la planète, et en fonction de son origine, la spiruline renferme entre 50% et 70% de protéines et d’acides aminés d’excellente qualité. La consommation de spiruline est particulièrement intéressante pour les sportifs, végétariens, anémiques, et adolescents dans leur phase de croissance… 

Quels sont les bienfaits majeurs de la spiruline ?

Même si c’est assez difficile de résumer tous les bienfaits de cet alicament en détails, voici un petit récapitulatif des effets à attendre de la consommation de spiruline.

La plupart des études mettent en avant que la spiruline permet d’empêcher ou d’inhiber des cancers chez l’humain ou l’animal. Cette algue interagit avec le système immunitaire qu’elle contribue à stimuler. Voici quelques détails concernant les composants de la spiruline :

 La chlorophylle : Influence positive sur la fabrication des globules rouges, purification du sang, elle facilite également l’absorption du fer dans le sang.

  • La phycocyanine : Propriétés détoxifiantes et stimulantes du système immunitaires.

  • Oligo-éléments et minéraux : La spiruline contient du zinc, sélénium, du manganèse, fer, cuivre, chrome, potassium, calcium, magnésium, sodium, phosphore.

  • Le fer : Riche en fer de 800mg à 1800mg par kg, soit 20 fois plus que le germe de blé, les épinards ou le foie de boeuf. Elle permet donc de combattre l’anémie ferriprive.

  • Les vitamines : A, D, E, B1, B2, B3, B6, B7, B8, B12, K et du bêta-carotène.

  • Antioxydants : Les acide gamma-linoléniques, carotène, phycocyanine, tocophérol, sélénium et zinc empêchent la formation de radicaux libres

 Les autres vertus de la spiruline

Cette micro-algue peut aider à perdre du poids en agissant comme coupe-faim naturel grâce aux protéines qu’elle contient.

C’est un concentré d’énergie pour les sportifs (ves), riche en fer, en vit B12 et bêta-carotène, elle participe à une bonne oxygénation des muscles. Son activité purifiante entraîne également une évacuation rapide et efficace des toxines et de l’acide lactique, ce qui améliore le temps de récupération après l’effort. La spiruline réduit également le risque de crampes.

Spiruline posologies

Pour l’utilisation régulière dans le cadre d’une cure par exemple, les résultats se feront sentir au bout de 1 à 3 semaines en fonction du métabolisme, de la morphologie et de la condition physique qui sont propres à chacun.

 - La consommation de spiruline en consommation préventive va se situer entre 3 à 5 grammes/jour.

- En traitement de certaines carences ou détox la consommation se situe entre 4 à 8 grammes/jour.

- Chez les sportifs la posologie de la spiruline peut atteindre 10 à 15 grammes/jours, de même que pour les personnes qui ont des ongles abimés.

Dans quels cas faut-il démarrer une cure de spiruline ?

 Pour aider à ralentir les effets du vieillissement.

  • Pour combattre l’acné, l’anémie, les affections intestinales et la leucoplasie (inflammation précancéreuse des muqueuses de la bouche).

  • Pour stimuler le système immunitaire.

  • Pour réguler et faire baisser le taux d’insuline chez les diabétiques.

  • Pour réduire les effets néfastes provoqués par les rayons gammas.

  • Pour détoxifier le corps des métaux lourds.

 Inconvénients et effets secondaires

La spiruline étant un produit naturel il y a pas d’effet secondaire, par contre si vous n’avez pas l’habitude d’en consommer il sera judicieux de commencer votre consommation progressivement pour éviter certains troubles. Exemple : 2 g/jour la première semaine, 4 g/jour la deuxième…etc.

Si vous avalez trop de cette micro-algue sans y être habitué, vous risquez quelques maux de tête, de légers vertiges, des nausées ou quelques inconvénients (ballonnements, gazs…) du aunettoyage de votre côlon. Il faut donc vous habituer à sa consommation progressivement pour éviter ces désagréments les premiers jours d’utilisation, qui sont gênants mais absolument sans danger.

Contres indications : Les gens souffrant de goutte et de phénylcétonurie ne doivent pas en consommer. La spiruline contient en effet un acide aminé qui peut provoquer une réaction contraire dans ces deux cas.

 

 

http://www.sante-nutrition.org/spiruline-micro-algue-aux-vertus-proprietes-fabuleuses/

×